L'homéopathie selon Samuel Hahnemann - Loin des dogmes académiques, l'intelligence du diagnostic homéopathique

EAN 9782874341809 Catégories , , ,
Auteur :
L’objectif de « guérir sans nuire » conseillé par Hippocrate puis par Hahnemann ne semble plus être à l’ordre du jour de la médecine officielle depuis bien longtemps. Nous constatons d’innombrables victimes de la médecine depuis plus d’un demi-siècle, appelées par euphémisme « effets secondaires », « maladies iatrogènes » ou bien encore « maladies nosocomiales », autant d’appellations trompeuses qui donnent à croire que la cause de toutes ces maladies est soit inévitable (secondaire), soit provoquée par le médecin (iatrogène), soit par l’hôpital (nosocomiale) ; alors que la cause est bien en amont. Eh oui, toutes les observations concordent : supprimer une « maladie », entraîne très souvent la suppression de la santé (maladies chroniques) voire trop souvent la suppression du malade (les milliers de morts annuels post-thérapeutiques en sont hélas les témoins). Comme le disait Einstein : « On ne résout pas un problème en utilisant le même raisonnement qui l’a créé. » Pour un homéopathe, un malade n’est pas une addition d’un corps et d’un esprit, à laquelle on pourrait soustraire l’un des deux éléments, en le niant comme Sujet. C’est une association de ces deux éléments, permanente, irréfragable, indissociable, dans laquelle l’aspect visible (le corps-objet) et l’aspect invisible (le psychisme affectif et mental) ne sont qu’une seule et unique créature : le sujet humain.

18,00

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous aimerez peut-être aussi...

Inscrivez-vous à notre newsletter

Soyez les premiers avertis de nos nouveautés, promotions et évènements à venir.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Politique de confidentialité

Panier
  • Aucun produit dans le chariot.